Crédit immobilier

Crédit immobilier et assurance

Un crédit immobilier représente un engagement sur une longue durée pouvant aller jusqu’à 25 ans. Accordez vous un temps de réflexion afin d’apprécier ces différents éléments : quelle est ma capacité de remboursement mensuel, pour combien d’années, avec un taux fixe ou plutôt variable…
Crédit-et-assurance.com vous aide à trouver le meilleur crédit immobilier

Votre projet immobilier est clair, vous avez déterminé vos besoins, vos envies, il vous reste à réaliser votre objectif. Pourtant, votre projet immobilier dépendra du budget dont vous disposerez. Cette acquisition vous amènera sûrement à emprunter plusieurs dizaines de milliers d’euros, peut être des centaines.

Evaluer sa capacité d’emprunt

Tous les établissements bancaires s’accordent sur un point : les mensualités d’emprunts ne doivent pas dépasser 1/3 des revenus nets du foyer.
Votre capacité d’emprunt ainsi calculée, vous pouvez définir le montant de l’emprunt que vous pouvez souscrire. Les mensualités varient en fonction de la durée et du taux de votre banque pour un montant similaire. Ajouter à un éventuel apport, vous avez alors une idée précise du prix des biens que vous devez sélectionner dans vos recherches. Votre enveloppe budgétaire devra tenir compte également des frais d’acquisition (notaire, garantie..) s’élevant à 7% du prix du bien dans l’ancien, et de 2/3% dans le neuf.
Une analyse précise vous sera faite par un conseiller bancaire, reprenant les éléments déterminants vous concernant, et optimisant votre montage financier si vous détenez un Plan ou Compte Epargne Logement, si vous avez droit à un prêt aidé (prêt 0 % ou Prêt à l’Accession Social), ou si vous disposez d’un apport personnel.

Durée de l’emprunt

Le choix de la durée du prêt dépend du montant de votre acquisition, de votre apport personnel et de votre capacité de remboursement. La durée minimum du prêt correspondra à un remboursement à hauteur du tiers de vos revenus nets. En allongeant la durée du crédit, vous diminuez le montant de vos échéances mais augmentez le montant total de l’emprunt. A vous de décider du montant des échéances à rembourser, en fonction de vos besoins financiers mensuels et de vos ressources.

Taux d’intérêt

Pour les prêts immobiliers, on distingue 2 types de taux d’intérêt : les taux fixes et les taux révisables. Tous 2 dépendent sur le plan économique des taux courts et des taux longs. dans le taux d’interet il y aussi le prix de l’assurance sahcez que vous pouvez facilement changer d’assureur pour votre pret avec resiliation assurance pret immobilier
Les taux fixes dépendent des taux longs, déterminés par les marchés financiers. Ces derniers représentent le prix de l’argent à long terme (au moins 10 ans). Le prix de l’argent à long terme étant plus élevé que celui de l’argent à court terme, les taux fixes sont plus chers que les taux révisables.
Le coût du crédit est connu à l’avance et les mensualités sont identiques pendant toute la durée du prêt. Ainsi, vous ne prenez aucun risque. Les emprunts à taux fixe sont plus coûteux que ceux à taux révisable.

Les taux révisables sont calculés par rapport aux taux courts, fixés par les banques centrales. Ceux-ci expriment le coût de l’argent à court terme qui est moins élevé que celui de l’argent à long terme. Les taux révisables sont donc plus bas que les taux fixes, tout du moins au début du prêt.
Le taux variable peut quant à lui évoluer (à la hausse comme à la baisse) en fonction d’un indice de référence. Il est ainsi possible d’emprunter à des niveaux de taux très attractifs… mais sans garantie que ceux-ci seront valables durant toute la durée du prêt. Les crédits à taux révisable sont intéressants si le taux proposé au départ est au minimum 1% moins cher que le taux fixe.

Le coût d’un emprunt à taux révisable évolue en fonction d’un indice de référence défini dans votre contrat. Au cours de votre remboursement, le taux, et donc le coût de votre emprunt, peuvent diminuer. En contrepartie, le taux révisable peut aussi augmenter pendant la durée du prêt. Comparer aussi plusieurs assurance de prêt avec assurance de pret pas cher
Pour minimiser les risques, la solution consiste à souscrire un prêt variable dit « capé », dont la variation maximum du taux est connue à l’avance et apporte donc une sécurité à l’emprunteur. Ces taux variables sont contractuellement plafonnés à la hausse. Ce « cap » peut être de +1 %, +2 % , voire +3 %. Vous connaissez alors à l’avance l’évolution maximale de votre taux d’intérêt.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.